Bridgestone T005

Supérieur aux pneus d'hiver actuels

Veröffentlicht am 21.11.2019 von Peter aus Haag/Schweiz

Mon espoir de voir tomber la neige au cours de la deuxième semaine d'essai des nouveaux pneus d'hiver Bridgestone Blizzak LM005 ne s'est malheureusement pas réalisé. En lieu et place, le foehn est arrivé dans notre vallée avec des températures printanières de 13°C. Les journaux relayaient des images de chutes de neige et d'automobilistes qui en l'absence de bons pneus ne parvenaient plus à avancer, alors que chez nous, tout était vert. J'ai donc dû me résoudre à parcourir les 350 kilomètres d'essai suivants sur des routes mouillées et sèches.

La première impression s'est confirmée au cours de la deuxième semaine: les pneus sont très silencieux et ne se distinguent quasiment pas de mes pneus d'été en termes de maniabilité. J'ai seulement pu les tester jusqu'à 130 km/h et pas au-delà, car cette fois-ci je ne me suis pas rendu sur les autoroutes allemandes. Au lieu de cela, j'ai adopté une conduite un peu plus sportive sur les routes de campagne et j'ai testé le freinage des pneus et leur comportement dans les virages.

Le comportement au freinage sur chaussée sèche et mouillée était absolument suffisant. Il n'y a pas eu ce comportement spongieux et indirect que l'on craint tant sur les pneus d'hiver. Les pneus d'hiver de Bridgestone ont présenté une maîtrise totale de chaque freinage. Les pneus ont adopté le même comportement dans les virages. D'ailleurs, mon Mercedes B180CDI tend au sous-virage, donc je n'ai pas attendu de miracles. Et c'est ce qui s'est passé : Dans les virages sur le revêtement sec, ils sont un peu plus mauvais que mes pneus d'été, en revanche, ils affichent des performances similaires sur les chaussées mouillées. Ce fut une surprise très positive, car mes pneus d'hiver actuels étaient bien inférieurs à tous les égards.

Par conséquent, après la deuxième semaine, je demeure toujours très satisfait et je m'étonne de ne constater quasiment aucune différence avec les pneus d'été. Et c'est donc avec un espoir renouvelé quant à la neige que je me réjouis à la perspective de la deuxième semaine d'essai.